Claude Dubois
Y'A DES JOURS OÙ C'EST LA NUIT



Woh ça va vite tu sais le temps passe
Je sais pas comment vite faudrait que tu fasses
Ti cul de la rue écoute ton cur
Qui bat dans ton corps

Y'a pas de rêve triste, va beaucoup plus vite
À coup de cur
Près de l'infortune, mais pas trop dans la lune
Se cache le plaisir
Tes sentiments purs, quand y font pas durs
N'ont pas de prix

Y'a des jours où c'est la nuit
Y'a toujours les gens quand on a besoin d'amis
Y'a plus personne

Woh ça va vite tu sais le temps passe
Je sais pas comment vite faudrait que tu fasses

Woh ça va vite tu sais le temps passe
Je sais pas comment vite faudrait que tu fasses

Quand la rue fait l'école à ceux qui s'envolent insécures encore
Coup de solitude tu peins nos habitudes à coup de cur
Près de l'infortune, mais pas trop dans la lune se cache le plaisir
Tes sentiments purs, quand y font pas durs n'ont pas de prix

Y'a des jours où c'est la nuit y'a toujours les gens
Quand on a besoin d'amis y'a plus personne

Woh ça va vite tu sais le temps passe
Je sais pas comment vite faudrait que tu fasses

Woh ou woh ou woh
Ça va vite tu sais le temps passe
Je sais pas comment vite faudrait que tu fasses
Woh ou woh ou woh


À la page des textes de Claude Dubois
À la page des textes