Claude Dubois
ON VIT DE FEMME



Dans son lit miss littérature
Préférait Freud et Chester Himes
Par la fenêtre bouche ouverte sur la ville
J'entends s'exciter les sirènes
Encore une miss qui traverse
La lumière chaude de la rue
Elle a des hanches qui avancent comme on danse
On ferait l'amour sans se fatiguer

Mot pour mot dame pour dame
On vit de femmes
Je n'en ai jamais eu de trop jamais eu de trop
Encore une miss gentillesse
Qui débarque en coup de vent
Derrière ses fleurs son sourire me fait la tête
On ferait l'amour sans se fatiguer

Mot pour mot dame pour dame
On vit de femmes
Je n'en ai jamais eu de trop jamais eu de trop
Encore une miss gentillesse
Qui débarque en coup de vent
Derrière ses fleurs son sourire me fait la tête
On ferait l'amour sans se fatiguer

Mot pour mot dame pour dame
On vit de femmes
Je n'en ai jamais eu de trop jamais eu de trop
Mot pour mot dame pour dame
On vit de femmes

Magie d'été magie de ville magie de cur
Magie d'asphalte magie de jupes magie de mots

Dans son lit miss littérature
Préférait Freud et Chester Himes
Par la fenêtre bouche ouverte sur la ville
J'entends s'exciter les sirènes

Mot pour mot dame pour dame
On vit de femmes je n'en ai jamais eu de trop
On vit de femmes
Mot pour mot dame pour dame
On vit de femmes
On vit de femmes
On vit de femmes


À la page des textes de Claude Dubois
À la page des textes