Claude Dubois
AVEC LA LIBERTÉ



Je peux rêver chanter danser même la nuit
Jouer de la guitare faire ce qui me chante
Je me souviens elle était la plus ravissante
Ses airs d'adolescence déjà femme déjà femme
Nous habitions ensemble et le temps impuissant
S'écoulait comme l'ombre sans que l'on n'y prit garde
On s'habitue tue le bonheur dans la pure insouciance
Sans que l'amour l'amour ne se meure oublier l'importance
Chaque seconde des amants des amants
Pour combler nos désirs sans piéger nos soupirs

On s'accroche trop lourd plutôt que de se prendre s'éprendre
Déjà déjà les mots remplacent nos caresses tendresses
Insécure jaloux on voit plus entre nous
Danser libre comme avant entre nous l'équilibre
Pour ne pas être odieux on choisit de se perdre
Chacun de son côté le cur gros
Je me souviens elle était la plus ravissante
Dans son adolescence déjà femme déjà femme
Quelque part pour quelqu'un la scène recommence
Le même scénario voilà que le temps passe
On prend plaisir déjà de sortir chacun nos souvenirs
Chaque fois que je la croise c'est pas l'extase
Mais on retombe en amour
Même pour quelques jours des amants des amants
Qui comblent leurs désirs sans piéger leurs soupirs

Pour la plus ravissante j'ai appris a laisser
Toujours la liberté dominer nos rencontres
Jamais plus je ne gronde on ne se fait plus d'ombre
Car nous sommes tous deux pour toujours en amour
Avec la liberté avec avec avec la liberté
Avec la liberté avec avec avec la liberté


À la page des textes de Claude Dubois
À la page des textes