Richard Anthony
IL PLEUT DES LARMES


Je t'aime tu es parti, je reste seule j'ai tant de peine
Je prie le ciel, je prie l'enfer que tu reviennes
Vers toi je crie des mots d'amour des mots de haine

Je t'aime hier encore tu étais là tu étais mienne
Je ne sais plus où va ma vie le temps se trêve
Je suis comme un prisonnier devant ses chaînes

Il pleut des larmes dans le vent du soir
Noyant ma peine et mon désespoir
Il pleut des larmes et le temps s'en va
Et la nuit grise meurt déjà
Il pleut des larmes je te vois partout
Seul dans la ville je vais n'importe où
Tes pas résonnent comme un cur qui bat
Il pleut des larmes quelquefois

Je t'aime tu es partout dans la maison qui te ressemble
Dans ces objets que nous avions choisis ensemble
Et ton parfum m'attends toujours dans notre chambre

Je t'aime tu es partie un jour comme on pars en vacances
Mais il semble bien long le chemin de l'absence
Pourtant tu es à moi jusqu'à dans ton silence

Il pleut des larmes dans le vent du soir
Noyant ma peine et mon désespoir
Il pleut des larmes et le temps s'en va
Et la nuit grise meurt déjà
Il pleut des larmes je te vois partout
Seul dans la ville je vais n'importe où
Tes pas résonnent comme un cur qui bat
Il pleut des larmes quelquefois

Il pleut des larmes dans le vent du soir
Noyant ma peine et mon désespoir
Il pleut des larmes et le temps s'en va
Et la nuit grise meurt déjà
Il pleut des larmes je te vois partout
Seul dans la ville je vais n'importe où
Tes pas résonnent comme un cur qui bat
Il pleut des larmes quelquefois


À la page des textes de Richard Anthony
À la page des textes