Salvatore Adamo
SALE COMME LA GUERRE


Nous y voilà!
Après l'espoir d'un monde meilleur
Et tant de rêves chantés en chur
On se réveille en pleine horreur

Nous y voilà!
L'histoire a remis à l'honneur
Les vieux démons des dictateurs
Qui marchent sur des peuples en pleurs

Sale, je me sens sale,
Sale comme la guerre, la sale connerie
Sale, je me sens sale
Éclaboussé de barbarie

Arrêtez, arrêtez
Au nom de la vie même
Tous ces germes de haine
Tout ce mal que l'on sème
Qui va le récolter?

Trop de coups, trop de secousses!
On en a la nausée
Est-ce que l'amour repousse
Là où la terre a saigné?

Nous y voilà!
En pleine ère intersidérale
On a un pied dans une étoile
Et l'autre dans un bain de sang

Nous y voilà!
On va changer de millénaire
Escortés par des militaires
On repart mille ans en arrière.


À la page des textes de Salvatore Adamo
À la page des textes